Société

JPEG - 15.4 ko
Guernica" de Picasso (1937)

Cette rubrique présente des liens vers des articles portant sur des faits de société qui m’aident à comprendre les événements.


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 5 octobre 2014

L’Europe sociale est une chimère

Il y a de quoi désespérer du discours européen du Front de Gauche. Leur méthode pour la construction d’une autre Europe serait : Une révolution citoyenne grâce à un gouvernement de Front de Gauche qui proposerait aux autres états européens de changer les règles du jeu en essayant de convaincre nos partenaires (28 pays) et, s’il y a refus de leur part de les appliquer dans notre propre pays, c’est à dire de désobéir en s’appuyant sur la volonté du peuple. En ne remettant pas en cause la construction européenne dans son principe même et le système de l’€uro comme monnaie unique, en nous faisant croire qu’il est possible de transformer l’Union européenne de l’intérieur, le front de Gauche nous joue un très mauvais tour parce que :

Le titre XV de la constitution et l’article 88-1 qui place les traités européens au dessus de la loi française ne le permet pas.

L’Europe sociale est une chimère, elle ne peut mécaniquement pas exister comme l’écrit Albert Mince sur le blog de Paul Jorion .

samedi 3 janvier 2015

« C’est dans votre intérêt ! » Crédits, intérêts et concentration des richesses.

« C’est dans votre intérêt ! » Crédits, intérêts et concentration des richesses, par Steve Bottacin - Blog de Paul Jorion
L’endettement croissant et chronique des ménages, des entreprises, des institutions financières et des états conduit a une concentration accrue des richesses et des pouvoirs, (...)

dimanche 26 avril 2015

La laïcité, rempart contre les guerres, arme pacifique de la République

La laïcité est menacée en France. Comme le prouvent des événements récents ils soulèvent de nombreuses questions en lien avec le principe de la laïcité. Or, plutôt que d’offrir une définition concrète et pragmatique de ce principe, les médias et beaucoup d’acteurs sèment une belle confusion entre les (...)

jeudi 31 décembre 2015

« Le pire moment » : les deux « bombes »

C’est notre modeste fonction, il me semble : ne pas oublier la majorité. Échapper à la cécité de l’entre-soi social (car éduqués, blancs, nous le sommes aussi). Écouter le tic-tac des « bombes à retardement », les repérer, près de chez nous.
Sans réduire les hommes à des ventres qui ont faim.
Sans borner la « question sociale » au matériel.
C’est important, certes, le gîte et le couvert, la répartition de la valeur ajoutée, etc. C’est le nécessaire, mais insuffisant. À la fois, le vote , massif, pour le Front National et l’engagement de jeunes dans le djihad dénotent, avant tout, un malaise existentiel : tous ces gens sont paumés. Ils peinent à trouver leur place, une place satisfaisante, stable peut-être, valorisante, dans cette société. Et nous le sommes sans doute un peu avec eux, paumés, tous, collectivement, inquiets pour l’avenir, perdus dans une non-histoire.
La « question sociale » est aussi spirituelle.
[...] Juste cette citation d’Emmanuel Todd. [...], lui vise dans le mille avec ce diagnostic : « Ce qui mine les gens, actuellement, ça n’est pas simplement la baisse du niveau de vie, ou le chômage, ou des perspectives sombres : c’est le sentiment d’impuissance. »

samedi 22 avril 2017
par  Pierre MAILLET

Le Chemin des Dames

Les flonflons de la commémoration du déclenchement de la 1ère guerre mondiale se sont évanouis alors qu’il y a tant à dire sur le scandale de cette guerre appelée par l’historien Jacques R. Pauwels « grande guerre de classe » dans son gros livre édité aux éditions Delga en 2014.
Souvenons-nous de (...)

Sites favoris


6 sites référencés dans ce secteur