La voie mystique

JPEG - 182.8 ko

Fidélité aux Pères de l’Église   et à la théologie byzantine, richesse de la liturgie, vénération des icônes, profondeur des méthodes spirituelles : l’orthodoxie se présente comme la plus intérieure des confessions chrétiennes.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 9 novembre 2010

« Par sa tension vers le haut, il devient dieu » - Maxime le Confesseur

Maxime le Confesseur et la déification

Symbolisée par la Transfiguration et la Résurrection du Christ, la déification est centrale dans l’orthodoxie.

mercredi 10 novembre 2010

« Je représente par une image la chair visible de Dieu » - Jean Damascène

Jean Damascène, défenseur des icônes.

mercredi 10 novembre 2010

« Le Christ demeure en nous » - La divine liturgie

Nicolas Cabasilas et la divine liturgie

jeudi 11 novembre 2010

« Il respire la vie divine... » - Philocalie

La Philocalie

Riposte au rationalisme des Lumières, cette spiritualité vise à purifier et à apaiser le chrétien pour le faire accéder à la contemplation de la lumière divine.

jeudi 11 novembre 2010

« Contempler à l’avance les biens du siècle à venir » - Controverse hésychaste

La controverse hésychaste

Deux mondes s’affrontent : l’Occident latin, rationaliste, et l’Orient mystique.