Perceval le gallois
Prêtez-moi le coeur et l’oreille car la parole se perd si le coeur n’entend pas.

Comment réaliser la justice sociale dans une conjoncture de crise systémique globale ( écologique, financière, économique, politique, sociale et culturelle ). L’humanité toute entière est concernée et cela doit nous amener à repenser la transition vers un monde postcroissant, posfossile et modifié par le climat.

Les cinq stades de l’effondrement, par Dmitry Orlov

« Il y a une décennie et demi, le monde est passé de bipolaire à unipolaire, parce que l’un des pôles s’est désagrégé : l’Union soviétique n’est plus. L’autre pôle - symétriquement appelé les États-Unis - ne s’est pas (encore) désagrégé, mais il y a des grondements menaçants à l’horizon. L’effondrement des États-Unis semble aussi improbable maintenant que l’était l’effondrement de l’Union soviétique en 1985. L’expérience du premier effondrement peut-être instructive pour ceux qui souhaitent survivre au second. »
- Dmitry Orlov

Article mis en ligne le 15 juillet 2018
logo imprimer

Le livre de Dimitry Orlov, Les cinq stades de l’effondrement, est l’un des ouvrages fondateur de cette nouvelle « discipline » que l’on nomme aujourd’hui : « collapsologie », c’est à-dire l’étude de l’effondrement des sociétés ou des civilisations.
L’auteur a vécu l’effondrement de l’Union Soviétique. Immigré aux États-Unis, il a su conserver, à l’instar d’un Soljenitsyne, un regard critique sur son nouveau pays et sur les sociétés occidentales en général.
Il a su y déceler les prémices d’un effondrement et les faits lui donnent de plus en plus raison…

 Dmitry Orlov

Dmitry Orlov est ingénieur et a travaillé dans de nombreux domaines incluant la recherche en Physique des Hautes Énergies, le commerce en ligne et la sécurité informatique. Durant les huit dernières années, il a expérimenté un mode de vie autonome grâce aux énergies renouvelables, en abandonnant maison et voiture. À la place, il vit sur un voilier, naviguant le long de la côte Est de l’Amérique du Nord, et se rend au travail à bicyclette. Dmitry croit qu’avec une technologie appropriée nous pouvons grandement réduire notre consommation personnelle de ressources tout en demeurant parfaitement civilisés.

 Les cinq stades

Les cinq stades de l’ effondrement selon Dmitry Orlov sont :

  1. L’effondrement financier, les banques ne répondent plus, l’accès au capital est perdu et les placements financiers réduits à néant.
  2. L’effondrement commercial, les magasins sont vides, les monnaies dévaluées
  3. L’effondrement politique, le gouvernement a perdu sa légitimité et n’est plus un recours
  4. L’effondrement social : les institutions sociales ne remplissent plus leur fonction de protection
  5. L’effondrement culturel : les gens perdent leur capacité de bienveillance, d’honnêteté, de charité.

 Les raisons de l’optimisme

Dmitry Orlov donne des raisons de se réjouir :

  • Aucun stade de l’effondrement n’est totalement inévitable ;
  • Un rétablissement partiel après l’ effondrement est possible ;
  • La chronologie relative des effondrements peut varier ;
  • Certaines régions peuvent être stabilisées ;
  • Il est salutaire de laisser s’effondrer un système condamné.

De même que l’auteur a défini cinq stades de l’effondrement, il propose cinq étapes de la réaction à cet effondrement :

  • Stade 1 : Vivre sobrement, avec peu d’échanges monétaires
  • Stade 2 : Pourvoir aux besoins élémentaires
  • Stade 3 : Organiser une administration locale
  • Stade 4 : Développer une culture communautaire, basée sur la responsabilité mutuelle
  • Stade 5 : Pratiquer les vertus humaines classiques (gentillesse, générosité, considération, affection, honnêteté, hospitalité, compassion, charité…), qui ne sont pas tant des vertus que des nécessités pour la cohésion du groupe, particulièrement pour les sociétés de chasseurs-cueilleurs, celles qui ont modelé notre évolution.

« Contrairement à ce que pourraient penser les personnes qui abordent ce sujet, le message de l’auteur se veut optimiste. On retrouve d’ailleurs cette forme d’espoir collapsologiste dans des textes plus récents comme « L’entraide. L’autre loi de la jungle » de Pablo Servigne et Gauthier Chapelle (Les liens qui libèrent 2017) ou la tribune d’Yves Cochet « De la fin d’un monde à la renaissance en 2050 » parue le 23 août 2017 sur le site de Libération » Ghislain Nicaise institut Momentum

Voir aussi sur le site « Les crises »




pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce RSS

2018-2018 © Perceval le gallois - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.81
Hébergeur : Nuxit