Freud

Freud, un géant ? Un penseur, conquistador de nouvelles contrées psychiques, et l’un des hommes les plus détestés pour avoir osé parler de sexualité et pour avoir mis au jour la part d’ombre qui est en nous : l’inconscient.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 15 juillet 2014

« Ce n’est que par l’hypnose que les souvenirs resurgissent » - Hystérie

Il est généralement nécessaire d’hypnotiser les malades et de les réveiller ensuite pendant l’hypnose, les souvenirs de l’époque où le symptôme fit sa première apparition. C’est ensuite seulement que l’on réussit à établir de la façon la plus nette et la plus convaincante le rapport en question. [...] À notre (...)

mardi 15 juillet 2014

« Je ne crois plus à ma neurotica » - Fantasme

Le fantasme,combinaison de choses vécues et de choses entendues, barre l’accès aux souvenirs qui pourraient produire le symptôme.

mardi 15 juillet 2014

« Désormais le sens du rêve est clair » - interprétation des rêves

Le rêve est une réalisation des désirs refoulés qui n’ont pas été satisfaits durant l’état de veille.

mardi 15 juillet 2014

« Destruction, oubli : expressions d’une contre-volonté refoulée » - L’inconscient au quotidien

a)Un ami me fait part du fait suivant : Il y a quelques années, je me suis fait élire membre du comité d’une associa­tion littéraire, dans l’espoir que cette société m’aiderait à faire jouer une de mes pièces. Je prenais part, sans grand enthousiasme d’ailleurs, aux réunions du comité qui avaient lieu (...)

mardi 15 juillet 2014

« N’importe quelle partie du corps peut devenir une zone érogène » - Sexualité infantile

Pour des motifs que nous apercevrons ultérieurement, nous prendrons comme modèle des manifestations sexuelles infantiles le suçotement (succion voluptueuse) [...].
Le suçotement, qui apparaît déjà chez le nourrisson et qui peut se poursuivre jusqu’à la maturité ou se maintenir durant toute la vie, (...)